Accueil Ergué-Armel L'association Dossiers
Archives Contacts et liens Blog

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L'UQEA
6 mars 2015


Compte-rendu
Introduction : Nouveaux statuts
Quelques photos
Article du "Télégramme" annonçant l'AG
Compte-rendu du "Télégramme"




COMPTE-RENDU


40e Assemblée Générale de l’UQEA du 06 mars 2015


Les élus étaient représentés par : Madame Corine Nicolas, adjointe au maire chargée d'Ergué-Armel ; Monsieur Guillaume Menguy, adjoint au maire de Quimper chargé de l'urbanisme et du cadre de vie ; Monsieur Yves Gentric, délégué à la gestion des espaces publics ; Monsieur Jean-Marc Tanguy, élu municipal de l’opposition.
La MPT était représentée par Henri Salaun, président et Mickaël Tual, directeur.
Les associations présentes : Rue Charles Le Goffic, Kerlaëron III, TyBos-Kéréquel, Bevan Gwelloch, Le Fil du Jet, Vieille Route de Rosporden, CAREPA, Le Bourdonnel.

D’entrée, Pierre-Yves QUENET ( Association de Kerlaëron III ) annonce que l’UQEA (l’Union des Quartiers d’Ergué-Armel) n’a pas pour but de mener des projets et rappelle l’article 2 des statuts : " L'Union des Quartiers d'Ergué-Armel a pour but de s'informer, d'informer, de réfléchir et d'agir sur tous les problèmes concrets de cadre de vie. "

Jacques Petit enchaîne en rappelant sommairement l’histoire  de l’UQEA, qui fête cette année son quarantième anniversaire, et lit l’article 7 des statuts adoptés en septembre 2014 précisant le fonctionnement collégial de l'association. ( Voir plus bas )


L'ASSOCIATION " LE FIL DU JET " revient sur :
  • Le projet d’usine de méthanisation et les craintes des habitants et entreprises riveraines, en insistant sur la nécessité de réfléchir au plan de circulation, car l’usine va générer un incessant va et vient de camions. Ce à quoi Guillaume Menguy répond que la ville attend de voir pour agir : " nous avons des budgets pour l’urgence. "
  • La passerelle sur le Jet : C’est prêt du côté Ergué-Gabéric mais du côté Quimper cela traîne. Peut-on espérer quelque-chose pour juin prochain ?
  • La N165 ( Voie express Nantes-Brest ) génère énormément de bruit aux heures de pointe. Des bouchons se forment aux sorties de Troyalach et d'Ergué-Gabéeric, rendant ce tronçon dangereux. Ne serait-il pas possible de revoir le revêtement ou tout simplement de réduire la vitesse à 90 km/h sur ce tronçon comme cela est fait à Lorient ou Vannes, ce qui  diminuerait de 12 décibels le niveau sonore. Ce à quoi l’élu répond que c’est du domaine de l’état et qu’il est bon de lancer le débat.

CAREPA dit qu’il est urgent que la nouvelle municipalité se ressaisisse du dossier. « réhabilitation du ruisseau du Quinquis»
Les priorités :
  • Réhabiliter le patrimoine en rendant les parcelles polluées exploitables.
  • Retirer les canalisations des égouts  obsolètes du lit du ruisseau.
  • Maîtriser les ruissellements de plus en plus nombreux des eaux pluviales polluées provenant des routes, zones ou lotissements existants et à venir.
Les élus affirment qu'ils sont conscients du problème et qu'ils vont constituer un groupe de travail tripartite  ( CAREPA, élus et techniciens ).

L'ASSOCIATION " VIEILLE ROUTE DE ROSPORDEN " demande :
  • que les services interviennent sur une canalisation d’égout qui ne fonctionne pas correctement et pénalise des riverains. Cette démande est déjà ancienne. 
  • qu’une convention soit vite signée avec la ville pour que l’association puisse nettoyer et embellir le petit bois au bas de la rue avant le chemin de Kerlaëron. L’adjointe Corine Nicolas demande à l’association de lui transmettre directement les dossiers.

QUESTIONS DIVERSES

1) Maryvonne Blondin, Vice-présidente du Conseil Général  et Sénatrice, n'ayant pus se libérer, nous a transmis quelques éléments concernant :

  • Traversée piétons Kerustum : Dans le cadre de la définition du contrat de territoire, les élus se sont accordés sur un financement à 50 / 50 % de 1.8M€, soit 900 000 € de financement Cg. Ce déplafonnement satisfait les élus Quimpérois. Le contrat sera voté côté Quimper le 26 mars 2015. La Ville n’ayant pas dénoncé son marché de maîtrise d’œuvre (phase étude) mais devant faire un avenant, le projet devrait se réactiver très vite désormais (avant-projet pour 2015). A noter que ce projet prendra certainement la forme d’un passage inférieur au bd Louis Le Guennec.
  • Glissière béton en terre-plein central du bd d’Ergué-Armel : En 2015 sous maîtrise d’ouvrage départementale. Dispositif de sécurité pour faciliter l’entretien de cet espace.
2) Pierre-Yves Quénet informe les participants que les candidatures aux commissions (CCSPL) de Quimper et Quimper communauté ont été déposées. Les désignations seront connues le 26/03 pour la ville de Quimper.

3) Les Gens du Voyage : une réflexion est préconisée sur l’installation anarchique de campings sauvages. Pourquoi la  partie Est d’Ergué-Armel est-elle si attractive ?

4) Le rond-point Mme de Stael : L’élaboration du rond-point au bourg se termine. Nous  en sommes soulagés. Les riverains et les usagers craignent des engorgements causés par les arrêts de bus, et ce aussi bien à l’entrée qu’à la sortie du grand rond-point d’Ergué-Armel pour entrer ou sortir du bourg : nous allons observer.

5) Mickaël Tual annonce que La MPT :
  • prévoit courant avril une réunion publique pour présenter et expliquer la dernière étude du COMPAS (Centre d’observation et de mesure des politiques d’action sociale) sur le quartier d’Ergué-Armel. Les associations de quartier et les Armélois  seront prévenus et invités à venir découvrir l’évolution de leur quartier et micro quartier.
  • organise le 31 mai au Braden une fête populaire qui est en cours de préparation.
L’assemblée générale s’est terminée de façon conviviale autour d’un pot de l’amitié.








INTRODUCTION
Présentation des nouveaux statuts collégiaux


Le mandat qui s'achève aura été pour l'UQEA un mandat de transition, au cours duquel nous avons dû nous poser la question de notre fonctionnement. Pour comprendre, un petit retour en arrière s'impose :

l'UQEA a quarante ans. Elle a été créée en 1975, avec des statuts très classiques. C'était une association dont les adhérents pouvaient être des individus ou des associations ( parents l'élèves, associations sportives ) ayant leur champ d'action à Ergué-Armel.

Petit à petit, l'UQEA est devenue de fait une fédération d'associations d'habitants, auxquelles s'est toujours ajoutée la MPT.

Lors de l'AG de décembre 1998, pour éviter toute personnalisation des fonctions, en particulier de la fonction de président, nous avons modifié les statuts : La présidence devenait tournante, dans l'ordre alphabétique des quartiers, le président étant assisté d'un vice président sortant (l'ancien président) et d'un vice-président entrant (celui qui allait assurer la présidence pour le mandat suivant). Ce mode de fonctionnement a donné pleine satisfaction, jusqu'à l'année dernière : Suite à des problèmes rencontrés dans plusieurs associations, le passage de relais n'a pas pu être fait, et nous avons dû conserver "provisoirement" l'ancien bureau. Dans le même temps nous réfléchissions à un mode de fonctionnement ne générant pas de problèmes de "succession", tout en restant conforme à notre fonctionnement réel : En fait l'UQEA étant une fédération, les différents dossiers ont toujours été portés par les associations les plus directement concernées, le rôle de l'UQEA étant d'assurer la solidarité des autres quartiers d'Ergué-Armel.

C'est pourquoi nous avons décidé de nous doter de statuts de type collégial, sans les fonctions habituelles d'une association ( président, secrétaire, etc ). Selon ces statuts, le CA, composé de représentants de chacune des associations membres, désigne des référents pour chaque dossier ou interlocuteur. Ces nouveaux statuts ont été adoptés au cours d'une AG extraordinaire le 24 septembre 2014. Ils peuvent être consultés sur le site de l'UQEA. L'article 7 précise notre mode de fonctionnement :

Article 7

Les fonctions principales sont assurées comme suit :
  • Représentation : Le conseil d'administration répartit au cas par cas parmi ses membres les fonctions de représentation auprès des différences instances institutionnelles ou autres.
  • Secrétariat et communication : Les fonctions de secrétariat et de communication interne et externe sont réparties par le conseil d'administration au sein de ses membres en fonction des besoins et des disponibilités.
  • Trésorerie : Le conseil d'administration charge un de ses membres de la gestion de la trésorerie, tout en assumant solidairement la responsabilité de ladite gestion.

L'UQEA a compté jusqu'à 16 associations, mais bien souvent les associations disparaissent avec les problèmes qui les ont vues naître. Aujourd'hui nous ne sommes plus que 11, soit 9 associations de quartiers, l'association de défense du Quinquis (CAREPA) et la MPT.

Actuellement, les principaux dossiers qui préoccupent l'UQEA se situent à l'est d'Ergué-Armel. Ils sont portés par deux associations : "Au fil du Jet" et CAREPA, qui vont vous faire un exposé de leurs préoccupations. L'association de la Vieille Route de Rosporden interviendra ensuite et l'association de Kerlaëron III fera part de nos remarques à propos du nouveau rond-point (Mme de Stael) et de la question récurrente des gens du voyage.







cliquez pour agrandir











( Le Télégramme, 28 février 2015 )

Conférence de presse donnée par l'UQEA le 27 février







( Le Télégramme, 9 mars 2015 )

Compte-rendu de l'Assemblée Générale du 6 mars